En France, "les enfants autistes manquent cruellement de vie scolaire"

·1 min de lecture

On parle souvent de la petite enfance pour ce qui est de l'autisme, un peu moins de ce qui se passe après. Et pourtant, la scolarisation des enfants souffrant de ce trouble neuro-développemental ressemble bien souvent à un parcours du combattant pour les familles des 100.000 autistes de moins de 20 ans en France. "Les enfants autistes manquent cruellement de vie scolaire", déplore au micro d'Europe Matin Estelle Ast, mère d'Alan, un jeune autiste de 15 ans, et auteure du livre Tu peux lâcher ma main chez City Editions. 

En 2018, 30% des enfants autistes étaient scolarisés en maternelle, et 40% au primaire, selon les chiffres du gouvernement. Des données "complètement fausses", selon notre invitée. "Ce qu'on ne précise pas dans ce chiffre, c'est qu'il y a beaucoup d'enfants qui ne sont scolarisés qu'une heure, deux heures, cinq heures par semaine. À partir du moment où un enfant met un pied à l'école, ne serait-ce que deux heures par semaine, il va être comptabilisé comme étant scolarisé. Moi je n'appelle pas ça de la scolarisation", explique Estelle Ast.

>>Retrouvez le Tête-à-tête tous les jours à 7h40 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Pas assez d'assistante de vie scolaire

Le manque de personnel d'accompagnement expliquerait ce très faible nombre d'heures passées en classe par les enfants autistes, alors même que pour beaucoup d'entre eux tisser des rapports sociaux est un enjeu capital pour leur développement. "Actuellement, c'est un peu la mode des a...


Lire la suite sur Europe1