France: Emmanuel Macron défend une réponse européenne à la crise de l'énergie

Après un échange avec Olaf Scholz, Emmanuel Macron a défendu ce lundi 5 septembre une réponse européenne à la crise actuelle de l'énergie. Il se prononce notamment pour une réforme du prix de l'électricité et ouvre la porte à une contribution financière exceptionnelle de certaines entreprises du secteur.

À la suite d'un entretien en visioconférence avec le chancelier allemand Olaf Scholz, consacré à la situation énergétique en Europe, le président français a tenu une conférence de presse à l'Élysée ce lundi. Il y a annoncé que la France allait augmenter ses capacités d'exportation de gaz vers l'Allemagne et que cette dernière avait accepté de livrer de l'électricité à la France en cas de besoin.

À l'échelon européen, « nous sommes favorables à des pratiques d'achat commun du gaz », a expliqué le chef de l'État lors d'une conférence de presse. En outre, « si la Commission venait à décider de mettre un plafond au prix du gaz acheté à travers les gazoducs à la Russie, la France soutiendrait une telle mesure », a-t-il ajouté.

Il a par ailleurs défendu le principe d'un « mécanisme de contribution européenne » des opérateurs énergétiques « dont les coûts de production sont très inférieurs au prix de vente sur le marché », évoquant « des bénéfices indus ». Cette contribution, a-t-il expliqué, pourrait être reversée aux États membres pour financer des mesures nationales.

(Avec agences)


Lire la suite sur RFI