France: plus d'un millier d'agriculteurs en tracteur manifestent à Paris

Plus d'un millier d'agriculteurs en tracteur ont convergé mercredi vers Paris pour protester contre les prix qu’ils estiment trop bas et l'étau des réglementations, avant que leur principal syndicat ne suspende le mouvement dans l'attente d'une réunion promise avec le Premier ministre.

« Nous suspendons et nous rencontrons le 3 décembre au matin Édouard Philippe et ses conseillers (...) pour refaire un point sur l'ensemble des sujets », a déclaré en fin de journée la présidente du syndicat agricole FNSEA Christiane Lambert, à l'issue d'une rencontre avec le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume et une représentante du président Emmanuel Macron.

Venus de six régions de France, ces tracteurs avaient envahi la capitale et y avaient bloqué le boulevard périphérique pour manifester leur colère face aux prix bas, à la multiplication des réglementations et aux critiques lancées contre les agriculteurs par les écologistes.

1 086 tracteurs dans Paris

Parallèlement, environ 200 agriculteurs, venus à pied ou en voiture, ont temporairement bloqué les Champs-Elysées en fin de matinée, déversant du foin devant le luxueux restaurant Le Fouquet's. « Selon le comptage du ministère de l'Intérieur, 1 086 tracteurs sont sur Paris. C'est un très haut chiffre, une très grosse mobilisation », avait déclaré Didier Guillaume devant le Sénat dans l'après-midi.

Avec cette mobilisation, qui a également touché les régions de Lyon, du Mans et de Toulouse, les agriculteurs entendent exprimer leur désarroi face aux difficultés économiques qui s'accumulent et à la défiance d'une partie des citoyens.

Signe d'un malaise qui dépasse la France, des milliers d'agriculteurs allemands avaient eux aussi conduit leurs tracteurs en plein Berlin mardi pour protester contre un plan destiné à réduire l'usage des pesticides et engrais chimiques.