La France se dote d'une capacité inédite de renseignement électromagnétique spatiale

·1 min de lecture

Pour son douzième lancement de l’année, Arianespace doit lancer ce matin la constellation Ceres (CapacitÉ de Renseignement Électromagnétique Spatiale). Pour cette mission, Arianespace utilisera le lanceur Vega, dont ce sera la troisième exploitation cette année. Ces satellites seront lancés sur une orbite héliosynchrone à 7.048 kilomètres inclinée à 75°. Pour ce vol, la performance demandée au lanceur est d’environ 1.548 kg. Pour ceux qui souhaitent suivre ce lancement, le décollage de Vega est prévu précisément à 10 h 27, heure de Paris. Il sera retransmis sur la chaîne YouTube d'Arianespace.

Un système unique en Europe

Cette constellation de trois satellites militaires, qui voleront en formation, doit offrir à la France sa première capacité opérationnelle de renseignements d’origine électromagnétique depuis l’espace. Concrètement, avec Ceres, la France sera en mesure d’assurer une veille stratégique permanente et mondiale. Cette constellation est conçue pour détecter et localiser les signaux électromagnétiques émanant des systèmes de communication radio et des radars dans les zones inaccessibles par les senseurs terrestres.

Ces trois satellites ont été conçus et réalisés par Airbus Defence and Space et Thales pour le compte de la Direction générale de l’Armement.

Un lanceur Vega sur son pas de tir du Centre spatial Guyanais. © ESA, M. Pedoussaut
Un lanceur Vega sur son pas de tir du Centre spatial Guyanais. © ESA, M. Pedoussaut

Comme nous l’explique le ministère des Armées, les atouts de Ceres sont nombreux. Ils donneront à la France un nouvel avantage dans la capacité spatiale de surveillance française, tels que :

  • Localiser et caractériser les signaux électromagnétiques émis par les systèmes adverses, en particulier les radars (que ce soit dans une zone isolée, voire désertique, les radars émettent en permanence des signaux dits électromagnétiques).

  • Capter 24h/24 et 7j/7 des signaux.

  • Partout dans le monde (pas de contraintes géographiques), survol régulier de la Terre ; dotés de capteurs performants, les satellites Ceres pourront observer toutes...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles