Publicité

France: des dizaines de lycées visés par des menaces d'attentat lors d'un piratage informatique

Une vidéo de décapitation et une menace d'attaque a ciblé plusieurs lycées d'Île-de-France. Un hackeur s'est introduit dans l'espace numérique de travail des élèves pour envoyer ces messages. Une enquête est ouverte.

Plus d'une centaine de lycéens ont été victimes de ces messages. Le compte scolaire d'un élève a été piraté, ce qui a permis à un hackeur de proférer ces menaces et de les diffuser à de très nombreux élèves. Dans le mail, l'auteur dit agir au nom du groupe État islamique et annonce une attaque ce jeudi 21 mars dans plusieurs établissements. En plus de ces menaces, une vidéo de décapitation a été envoyée aux lycéens ciblés.

Les établissements concernés ont mis en place un accompagnement psychologique pour tous les enfants ou les adultes qui auraient malgré eux visionné cette vidéo.

Les enquêteurs se sont rendus dès mercredi soir dans certains lycées pour s'assurer de leur sécurité. L'auteur des faits est recherché par la police, s'il est démasqué, il risque des poursuites. Mais pour l'instant, les enquêteurs s'orientent vers la piste d'un canular.

Ce n'est pas la première fois que ce genre de message passe par l'ENT. Ces derniers mois, les alertes à la bombe se sont multipliées dans les collèges et les lycées. Entre septembre et novembre 2023, l'Éducation nationale en a dénombré près de 800.

À lire aussiSextorsion: quand les ados deviennent les cibles privilégiées des cybercriminels


Lire la suite sur RFI