France-Danemark : six jours après le chaos, le Stade de France retrouve une atmosphère sereine

C'est une douche froide pour les Bleus. Pour la première journée de la Ligue des nations 2022-2023, l'équipe de France de football s'est inclinée 2-1 face au Danemark au Stade de France vendredi soir, malgré un but de Karim Benzema . Les Bleus ont perdu Kylian Mbappé  et Raphaël Varane sur blessure. Pour autant, l'atmosphère au Stade de France était bien plus conviviale que la semaine passée.

80.000 spectateurs en fête

Six jours après le chaos de la finale de la Ligue des champions ayant opposé Liverpool au Real Madrid, le football a retrouvé sa place vendredi soir à Saint-Denis. 80.000 spectateurs en fête, beaucoup de familles présentes en ce week-end de la Pentecôte et 1.500 Danois fervents et irréprochables dans leurs tribunes, tout comme leurs joueurs sur la pelouse.

>> Retrouvez Europe matin week-end 6-8 en podcast et en replay ici

Les Français ont payé cher leur moment d'absence face aux Scandinaves. Deux magnifiques buts du remplaçant Cornelius ont suffi à éteindre la liesse née de la démonstration du magicien Karim Benzema, un slalom étourdissant dans la surface.

Privés de leur guide Didier Deschamps , endeuillé, Guy Stéphan, son adjoint, a tenté sans succès de galvaniser les Bleus. "Quand on perd un match, on peut toujours faire mieux. Tout n'est pas parfait, loin de là. On n'avait pas toutes nos armes sur les 90 minutes non plus. On n'est pas invincible, on n'a jamais dit qu'on pouvait gagner tous les matches. On a raté une marche", avoue-t-il.

>> LIRE...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles