France-Danemark : quel est le dispositif de sécurité déployé au Stade de France ?

L'incident du Stade de France a bien du mal à retomber. Cet après-midi, Emmanuel Macron a réitéré son soutien au ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et au préfet Lallemand, tous deux les cibles de nombreuses critiques. Dans ce contexte, les regards se tournent déjà vers le Stade de France pour le match du vendredi 3 juin pour la Ligue des Nations. La France affrontera le Danemark. À la demande de la Première ministre Elisabeth Borne , une nouvelle réunion de sécurité se tenait tout à l'heure avec tous les acteurs concernés par cet incident.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

"Un axe anti-délinquance"

Ainsi, pour le match du vendredi 3 juin, le gouvernement a opté pour un dispositif de sécurité assez renforcé. Du côté du maintien de l'ordre, jusqu'à environ 1.000 policiers et gendarmes pourront être mobilisés. Ce chiffre est équivalent à celui de samedi dernier, alors que le match de demain n'a pas le même enjeu, seulement 1.400 supporters danois sont attendus. Entre 50 et 80 sont considérés à risque, selon les projections des policiers de la capitale.

Nous sommes donc loin des craintes de hooliganisme anticipé dans le cas des supporteurs de Liverpool. D'après une source interrogée par Europe 1, le dispositif de sécurité souhaite mettre en place un "axe anti-délinquance". Des dizaines de policiers de la BAC - la brigade anticriminalité en civil - mais aussi des agents de la Brav, très mobiles, seront dépêchés da...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles