France: découverte des «ossements» d'Émile, un petit garçon disparu il y a neuf mois

Des ossements correspondant au corps du petit Émile ont été retrouvés ce samedi 30 mars à proximité du Haut-Vernet (sud-est de la France), mettant fin à neuf mois de recherches de l’enfant, alors âgé de deux ans et demi, mais dont la cause de la mort reste toujours inconnue.

« Samedi, la gendarmerie nationale était informée de la découverte à proximité du hameau du Vernet d'ossements » correspondant à ceux « de l'enfant Émile Soleil », a indiqué dans un court communiqué le procureur d'Aix-en-Provence Jean-Luc Blachon. Contacté par l'AFP, il n'a pas souhaité faire davantage de commentaires concernant « cette affaire complexe ».

L'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) de Pontoise (banlieue parisienne) « poursuit les analyses criminalistiques sur les ossements et la gendarmerie nationale se consacre à déployer des moyens pour entreprendre des recherches complémentaires sur la zone géographique où ils ont été retrouvés », a-t-il poursuivi, sans donner donc aucun élément sur la cause du décès de l'enfant. Ces quelques ossements auraient été retrouvés par un promeneur, a expliqué à l'AFP une source proche du dossier, sans autre précision sur les circonstances, l'enquête suivant son cours.

Une battue et les maisons du hameau fouillées

En novembre, à la veille du troisième anniversaire d'Émile, ses parents avaient diffusé un appel vibrant, via l'hebdomadaire Famille chrétienne. « Comprenez notre détresse, dites-nous où est Émile », demandait le message prononcé par la mère de l'enfant.


Lire la suite sur RFI