France: Le couvre-feu avancé à 18h dans huit départements dès dimanche

·2 min de lecture
FRANCE: LE COUVRE-FEU AVANCÉ À 18H DANS HUIT DÉPARTEMENTS DÈS DIMANCHE

PARIS (Reuters) - Le couvre-feu instauré pour ralentir la progression de l'épidémie de coronavirus va être avancé à 18 heures dans huit département supplémentaires, a confirmé samedi le Premier ministre, Jean Castex.

"Ce sera le cas dans huit départements supplémentaires à partir de demain (dimanche)", a déclaré le chef du gouvernement après avoir inauguré un centre de vaccination à Tarbes, dans les Hautes-Pyrénées.

Le Premier ministre a refusé de préciser la liste des départements concernés, renvoyant les médias à la communication des préfectures.

Selon ces dernières, l'Allier, les Alpes-de-Haute-Provence, les Bouches-du-Rhône, le Cher, la Côte-d'Or, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin et le Vaucluse devront se plier à ce durcissement que plusieurs élus locaux contestent.

Ils rejoignent les quinze départements déjà sous couvre-feu avancé depuis le 2 janvier.

Les département du Var et de la Drôme passeront quant à eux sous couvre-feu à 18 heures à compter de mardi, a fait savoir la préfecture sur Twitter.

A Marseille (Bouches-du-Rhône), où la préfecture a annoncé que 23 personnes suspectées d'avoir été en contact avec le variant britannique avaient été testées positives au COVID-19, plusieurs responsables ont par avance dénoncé ces mesures de couvre-feu, disant considérer qu'elles n'avaient pas fait la preuve de leur efficacité.

"On a des données qui nous montrent qu'avancer l'heure du couvre-feu permet de ralentir la circulation du virus", a déclaré sur BFM TV Agnès Pannier-Runacher, la ministre déléguée en charge de l'industrie.

"Chaque décision est prise en concertation avec les élus locaux", a-t-elle ajouté.

"Lorsqu'on prend des mesures difficiles, il y a toujours des contestations. En réalité, nous appliquons à Marseille les mêmes critères que nous appliquons ailleurs", a de son côté dit Jean Castex.

"Chacun a conscience que l'épidémie ne faiblit pas, qu'elle se renforce différemment dans certaines zones du territoire, c'est la raison pour laquelle, depuis quelques jours, nous avons souhaité anticiper l'heure de démarrage du couvre-feu."

La France a fait état samedi de 20.177 nouveaux cas de contamination au nouveau coronavirus en l'espace de 24 heures, en hausse par rapport aux 19.814 cas de la veille.

(Nicolas Delame, Matthieu Protard, Marc Leras et Sudip Kar-Gupta)