La France consomme encore trop d’antibiotiques, alerte Santé publique France

Close up of young Asian woman holding a pill bottle, pouring pills into palm of hand, with a glass of water on the side. Medicine, healthcare and people concept
d3sign / Getty Images Close up of young Asian woman holding a pill bottle, pouring pills into palm of hand, with a glass of water on the side. Medicine, healthcare and people concept

SANTÉ - Les Français sont encore de trop grands consommateurs d’antibiotiques, alerte Santé Publique France. Au début de la pandémie de Covid-19, la consommation de ces médicaments utilisés contre les infections bactériennes avait drastiquement réduit de 17 %.

En 2021, elle a rebondi, en augmentant de 5 %, d’après une étude annuelle menée par Santé publique France à partir de données sur les remboursements effectués par la Sécurité sociale, publiée ce mercredi 2 novembre. L’évolution la plus importante est observée chez les enfants âgés de 0 à 4 ans : les prescriptions sont quasiment revenues au même niveau qu’en 2019.

Toutefois, la tendance à la baisse observée depuis plusieurs années ne s’est pas inversée. « Il serait cependant erroné de considérer que ces résultats constituent un retournement de tendance », nuance ainsi l’étude.

L’année 2020 a été marquée par le début de la pandémie de Covid et de strictes mesures de contrôle, dont deux longs confinements, qui ont drastiquement réduit la fréquence des infections bactériennes. Or le rebond de 2021 est loin d’annuler la chute de l’année précédente et la tendance au recul à l’œuvre depuis plus d’une décennie.

Diminuer la consommation des antibiotiques

Le recul de cette consommation est un objectif poursuivi par les autorités sanitaires, en France et dans d’autres pays, afin de freiner l’apparition de bactéries résistantes aux antibiotiques. Ce phénomène inquiète depuis des années les autorités sanitaires mondiales par ses conséquences meurtrières. Il est exacerbé par une consommation excessive ou inappropriée de ces traitements.

Même si le rebond de l’an dernier reste limité, la France est « encore trop consommatrice d’antibiotiques », estime Santé publique France dans un communiqué publié parallèlement à son étude. L’agence rappelle que les antibiotiques n’ont aucun intérêt contre des infections virales comme la grippe ou la bronchiolite alors que 77 % des Français pensent qu’ils sont efficaces en cas de bronchite aiguë. Plus d’1 Français sur 2 (54 %) pensent aussi qu’il est recommandé de prendre des antibiotiques pour un mal de gorge.

« Les antibiotiques sont efficaces uniquement sur les infections bactériennes et n’ont aucun effet sur des infections provoquées par un virus », insiste Santé Publique France, avant de donner ses conseils pour une meilleure utilisation : toute prise d’antibiotiques doit être précédée d’une prescription médicale, la durée du traitement doit toujours être respectée à la lettre et les éventuels médicaments restants doivent être rapportés en pharmacie alors qu’il ne faut jamais les réutiliser, même si les symptômes sont identiques.

L’agence souligne que « la France reste le 4e pays européen le plus consommateur derrière la Grèce, la Roumanie et la Bulgarie » alors qu’elle a lancé une campagne depuis le 8 octobre 2022, intitulée : « Les antibiotiques, bien se soigner, c’est d’abord bien les utiliser. » Du 18 au 24 novembre se déroulera d’ailleurs la semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques.

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi