France : les conditions de rapatriement des femmes et enfants de jihadistes depuis la Syrie

La France, sous pression d'organisations internationales et des familles, a procédé mardi 24 janvier au rapatriement de 15 femmes et 32 enfants qui étaient détenus dans les camps de prisonniers jihadistes dans le nord-est de la Syrie. Les précisions de Wassim Nasr, journaliste spécialiste des mouvements jihadistes, sur les conditions de rapatriement.


Lire la suite sur FRANCE 24