France / Chine : climat de défiance

France 3

Suite au climat tendu entre la France et la Chine, le correspondant de France 3 en Chine, Antoine Védeilhé, explique : " tout est parti d'un communiqué de l'ambassade de France, ce vendredi 31 mars au matin, faisant état de la violente agression d'un ressortissant à Shanghai, et qui appelle même l'ensemble de la communauté française présente en Chine à la plus grande vigilance. Mais dans le même temps, la police de Shanghai minimise les faits. Cette agression serait l'acte d'un homme souffrant de troubles psychologiques et la victime française, elle, ne souffrirait que d'une blessure superficielle", dit-il.

Des commentaires virulents contre les Français

" La police a même été jusqu'à diffuser une photo de la victime présumée, où on la voit souriante, en présence d'un policier chinois, avec un petit pansement au niveau du cou. L'information, elle a été largement reprise sur les réseaux sociaux et certains commentaires sont assez virulents à l'encontre de la communauté française, surtout depuis la mort de Shaoyo Liu, ce Chinois tué dimanche 26 mars à Paris. La Chine s'en est largement indignée, mais il est impossible, pour l'heure, d'établir un lien entre les deux affaires", explique Antoine Védeilhé.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Français attaqué en Chine : la communauté française de Shanghai se veut confiante
Manifestations après la mort de Shaoyo Liu : les accusations de pilotage par Pékin sont "calomnieuses" pour l'avocat de la famille
Nantes : deux habitants se défenestrent lors d'un incendie, quatre personnes intoxiquées
Le rendez-vous du médiateur. Le cabinet noir et l’investigation
Vicente : les recherches se poursuivent

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages