France: un campement place de la Bastille pour alerter sur la situation des mineurs isolés

À Paris, l'association Utopia 56 a décidé d'alerter sur la situation des mineurs isolés en installant un campement place de la Bastille jusqu'à au moins mercredi prochain. Ils demandent plus d'aides pour ces jeunes qui se retrouvent à la rue.

Des dizaines de tentes bleues, place de la Bastille, un nouveau campement, installé par l'association Utopia 56. C'est celui de jeunes migrants à la rue. Tous attendent que la justice les reconnaisse comme mineurs, étape essentielle pour leur prise en charge.

« L’idée, c’est de pouvoir visibiliser leur situation, explique Pierre Mathurin, coordinateur de l'association. Donc, qu’ils puissent s’installer sur une place symbolique où leur voix sera plus entendue pour qu’ils puissent avoir accès à une prise en charge réelle et que, donc, on puisse rester jusqu’à ce qu’un dialogue s’ouvre avec les pouvoirs publics et qu’il y ait des promesses sur, à la fois l’hébergement des personnes présentes et la création d’un dispositif pérenne pour la prise en charge de tous les mineurs isolés. »

« Quand je vais à l'hôpital, on refuse de me soigner »

Déclarer être mineur ne suffit pas pour la justice française, qui leur impose un test. Mais voilà, cette « évaluation de minorité » fait débat. Elle est sommaire et subjective, dénonce Utopia 56. C'est ce qui est arrivé à un jeune homme, qui est en France depuis deux mois et aujourd'hui sans solution. « C’est pas facile, on dort ici, il fait froid. Tout ça nous rend malade. Moi, je suis malade, mais quand je vais à l'hôpital, on refuse de me soigner », dit-il.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles