France: Booba part en croisade contre les influenceurs dénonçant leurs «arnaques massives»

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le rappeur Booba de son vrai nom Elie Yaffa se positionne désormais comme un lanceur d'alerte. Et il s'en explique dans une interview à la Une du journal Libération. L'affaire avait commencé il y a plusieurs mois entre le rappeur et Magali Berdah, une influenceuse à la tête de Shauna Events, une agence de marketing d’influence.

Booba part en guerre contre tout un système : celui des influenceurs et certaines de leurs pratiques sur les réseaux sociaux.

« C'est la découverte de leurs arnaques massives qui m'a révolté », lance le rappeur. Et elles sont multiples : du drop shipping, qui, sous couvert d'un marketing soigné, consiste à vendre plus cher des objets fabriqués la plupart du temps en Chine, aux produits de beauté souvent dangereux pour la santé qui sont revendus à des prix élevés.

Sans parler des colis jamais livrés à leurs destinataires. La liste des fraudes est longue et les influenceurs, sans limites, dénonce Booba.

« Ce qui me répugne, lance-t-il, c’est quand une influenceuse, vient dire sur son compte Instagram qu’elle s’est fait faire un vagin de fille de 12 ans, et que derrière un chirurgien de 50 ans le confirme. »

Quant aux victimes, généralement des adolescents, ils n'hésitent pas à dépenser leur argent pour suivre ces influenceurs, qui eux en gagnent en leur proposant ces escroqueries.

Booba veut porter ces affaires en justice et avec son avocat, il a créé une boîte mail, un « influvoleurs 2022 », pour recevoir les plaintes et les témoignages des victimes.


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles