France: quel bilan tirer du plan de relance?

·1 min de lecture

Il y a tout juste un an, à l'issue du premier confinement imposé par la crise du Covid-19, le gouvernement français présentait son plan de relance. Quel bilan en tirer aujourd’hui ?

Son rôle : soutenir l'activité économique qui s'était effondrée de 30%, mais aussi « bâtir un pays différent » d'ici 2030, selon les mots d'Emmanuel Macron. D'un montant de 100 milliards d'euros, ce plan de relance est un patchwork de mesures très différentes.

Construit sur trois piliers dotés chacun de 30 milliards d'euros, il est destiné à favoriser la transition écologique, améliorer la compétitivité des entreprises et soutenir l'emploi et la cohésion sociale. Pour Henri Sterdyniak économiste et animateur du Club des économistes atterrés, le bilan est mitigé. Certes il y a eu des succès, mais aussi des insuffisances.

« Dans le plan de relance il manquait sans doute une aide plus importante aux ménages en difficulté, aux jeunes en difficulté, analyse Henri Sterdyniak. Il y a sans doute eu un excès de subventions aux grandes entreprises, qui en échange n’ont pas eu à faire d’engagements en matière d’emplois. Par contre, globalement, l’activité a été soutenue, le chômage n’a pas augmenté, les faillites n’ont pas augmenté… Donc ça, c’est le grand succès du plan de relance. »

Un second plan de relance ?

Et l’économiste de poursuivre : « Par ailleurs, bien sûr, le plan de relance est un peu timide, quant au montant et à la pérennité des sommes engagées pour la transition écologique et pour la réindustrialisation de la France. Et c’est pourquoi nous espérons, comme beaucoup d’économistes, qu’un second plan de relance directement axé sur la transition écologique et la réindustrialisation de la France sera annoncé dans les semaines à venir. »

À lire aussi : UE: les plans de relance nationaux présentés à la Commission européenne

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles