France: Bernard Cazeneuve lance un manifeste pour «une autre gauche»

Une semaine après la rentrée des socialistes à Blois, l’ex-Premier ministre Bernard Cazeneuve est sorti de son silence politique. Dans une tribune publiée par le Journal du dimanche ce 4 septembre, il réclame une profonde refondation de la gauche. Celui qui a quitté le PS en mai dernier pour protester contre l’accord entre son parti et La France insoumise au sein de l’union de la gauche, signe, avec 400 personnalités de gauche, un manifeste pour refonder la social-démocratie.

Une gauche « sous la domination de Jean-Luc Mélenchon », une direction du Parti socialiste « toutouisée », Bernard Cazeneuve pilonne la stratégie du patron du PS, Olivier Faure, artisan et défenseur de l’accord Nupes avec insoumis, écologistes et communistes.

L’ex-Premier ministre sous François Hollande reproche à l’union de la gauche sa position anti-nucléaire, mais il fustige surtout le chef des insoumis, Jean-Luc Mélenchon, accusé d’organiser la « confrontation de tous contre tous » et d’attaquer les institutions de la République.

►À lire aussi : France: Jean-Luc Mélenchon promet la «bataille générale» contre Emmanuel Macron

« Une autre gauche est possible », sociale-démocrate, républicaine et universaliste, fait valoir Bernard Cazeneuve alors que la campagne pour la tête du PS démarre.

Une dynamique portée par une nouvelle génération

Quatre cents personnalités signent ce manifeste avec lui. Parmi elles, d’anciens ministres et responsables socialistes, des élus locaux, tous ou presque opposés à la Nupes.


Lire la suite sur RFI