France: Bernard Cazeneuve affine ses thèmes de campagne auprès des militants PS

Le retour sur le devant de la scène politique de Bernard Cazeneuve se poursuit. Après s’être exprimé devant les parlementaires socialistes, jeudi dernier, en Avignon, l’ancien ministre de l’Intérieur de François Hollande est allé à la rencontre d’environ 1500 militants réunis hier, dimanche 8 septembre 2019, pour la Fête de la Rose de Marraussan, dans l’Hérault.

avec notre envoyée spéciale à Maraussan, Marine de la Moissonnière

La fanfare a beau enchaîner les tubes, les militants socialistes en ont toujours gros sur le coeur. Les récents échecs électoraux -le dernier en date étant le 6,19% aux Européennes de mai dernier- leur pèsent toujours sur le moral.

Aussi apprécient-ils que Bernard Cazeneuve soit venu les remotiver en leur parlant de l’importance des services publics, des méfaits de la mondialisation ou encore du rôle de l’école. Le message de l'ex-Premier ministre socialiste était le même qu'en Avignon quelques jours plus tôt : je suis juste là pour participer à la reconstruction idéologique du PS, c’est tout.

« Il incarne l’avenir pour la gauche, l’ensemble de la gauche pas uniquement le parti socialiste parce qu’il a une ossature d’homme d’Etat», nous confie Patrice qui se met à rêver à de lendemains qui chantent grâce à l’ancien ministre. Et aujourd'hui, «dans les ‘ressources humaines de la gauche aujourd’hui’ il est assez seul à incarner quelque chose pour l’avenir», ajoute Patrice.

Bernard Cazeneuve, candidat d’une gauche unie en 2022 ? « Je dis non ! » Claude, militant de la première heure, sait que la route est longue. « Il redresse le PS d’abord et après on verra. »

La nécessaire transition écologique

Dans son intervention - un véritable discours de campagne -, Bernard Cazeneuve, auteur d'une tribune sur la « transition écologique et sociale » dans Le Monde il y a quelques jours - a esquissé les contours d’un programme qui fait la part belle à l’écologie.

Pour Denis, c’est dans cette direction qu’il faut aller. « Le monde a changé et on ne peut pas raisonner avec des discours et des slogans qu’on avait il y a trente ans, ce n’est pas possible ! »

Justement, cela fait trente ans que Bernard Cazeneuve fait de la politique. Ce fidèle de François Hollande parviendra-t-il à donner un nouveau souffle au PS ? Tous au parti n’en sont pas persuadés mais beaucoup ont décidé de lui donner une chance. Faute de mieux, peut-être…

► À écouter aussi : Le retour de Bernard Cazeneuve