France-Australie : une victoire, un festival offensif et un record

© REUTERS

Si vous n'avez pas vu le match de l'équipe de France ce mardi soir, la feuille de match est trompeuse. Bien sûr, le score fait plaisir, avec en prime le record égalé du nombre de buts marqués sous le maillot bleu par Olivier Giroud, la manière a parfois enchanté, quand Kylian Mbappé n'oubliait pas ses partenaires de jeu pour les faire profiter de ses incroyables accélérations ballon au pied.

Mais les champions du monde ont tremblé, le temps d'une entame de jeu ratée dans les grandes largeurs. Sur leur première offensive les Socceroos ouvraient la marque par Goodwin (0-1, 9e) et sur l'action Lucas Hernandez se blessait à un genou. Il laissait sa place à Théo Hernandez, très saignant. C'est même ce dernier qui sonnait la révolte des Tricolores. Son centre parfait trouvait la tête d'Adrien Rabiot pour l'égalisation (1-1, 27e). Quatre minutes plus tard, les Bleus prenaient l'avantage, par Olivier Giroud, idéalement servi par le même Adrien Rabiot (2-1, 31e). Le score ne bougeait plus jusqu'à la mi-temps, non sans une énorme frayeur pour Hugo Lloris, battu sur une tête d'Irvine repoussée par le montant droit.

À lire aussi Coupe du monde : le premier match sera décisif, par Jacques Vendroux

Les accélérations de Kylian Mbappé

Au retour des vestiaires, le match s'installait dans un faux-rythme jusqu'à l'estocade finale. Après une énorme occasion d'Antoine Griezmann repoussée par un joueur australien sur sa ligne, Kylian Mbappé était récompensé de ses efforts d'une nou...


Lire la suite sur ParisMatch