France : au campus des jeunes LR, les ténors poussés à se mettre à l'écologie

Lors du campus des jeunes du parti Les Républicains, ce dimanche 4 septembre à Angers, les ténors du parti de droite ont dû évoquer leurs positions sur l'écologie, un sujet souvent laissé de côté, et qui devient incontournable.

Un : sécurité, immigration, deux : pouvoir d'achat... L'écologie n'arrive qu'en troisième position des tables rondes de cette rentrée des jeunes LR. Mais elle est désormais incontournable.

« Notre parti a été assez absent sur ces questions-là, donc je milite aussi en interne là-dessus pour qu'on s'empare davantage des questions écologiques qui mobilisent aussi les jeunes », affirme Terence, un militant parisien.

« On ne peut pas, aujourd'hui, convaincre des gens qui ont voté Emmanuel Macron en parlant uniquement de sécurité et d'immigration », rebondit Valentin.

Les jeunes LR, qui participeront à l’élection pour la présidence du parti en décembre, demandent des solutions face au défi climatique… Comme le reste des Français d’ailleurs.

Écologie d'innovation

Alors les ténors de la droite font des efforts pour se verdir. Bruno Retailleau, candidat et patron des sénateurs LR : « J'ai fait un livre sur l'écologie, la question de l'eau, la question des déchets ménagers, ça me parle, j'adore la nature, je vis dans une ferme, voilà ! »


Lire la suite sur RFI