France : les ados doivent à leur tour utiliser le pass sanitaire

·2 min de lecture

Les adolescents doivent depuis ce 30 septembre 2021 présenter un pass sanitaire à leur tour pour de nombreuses activités : cinéma, restaurant, piscine...

Les adolescents français échappaient depuis plusieurs mois à la contrainte du pass sanitaire utilisé par leurs aînés face à la crise du Covid-19. Ils doivent depuis ce 30 septembre 2021 le présenter à leur tour pour de nombreuses activités : cinéma, restaurant, piscine...

Un pass exigé pour les mêmes activités que les adultes

Les adultes, eux, présentent depuis presque deux mois régulièrement ce sésame sous la forme d'un QR code, qui atteste soit qu'ils ont été vaccinés contre le Covid-19, soit qu'ils ont récemment réalisé un test négatif, soit qu'ils ont déjà contracté la maladie et sont donc censés être immunisés. Il est exigé dans de nombreux contextes qui seront les mêmes pour les mineurs âgés de 12 à 17 ans : restaurant, train pour un long trajet, cinéma ou piscine... Cette entrée en vigueur ne change pas grand chose pour Victor, 15 ans et demi : "Je suis vacciné double dose, j’ai mon pass", explique cet élève de seconde à Strasbourg. "Honnêtement, autant faire le vaccin, comme ça, on est protégé", explique-t-il, assis sur son skate devant l'établissement.

A Toulouse, devant le lycée professionnel Hélène-Boucher, Gaëlle, 16 ans, en Terminale "esthétique", dit s'être fait vacciner dans l'été comme ses parents : "Ca me pose pas vraiment de problème mais je ne trouve pas ça normal car on n'a pas le choix", lance la jeune fille. Quentin, 18 ans, et Eva, 17 ans, sont, eux, résolument opposés à la vaccination et comptent renoncer au pass sanitaire. Le jeune homme n'en voit pas "l'utilité". Eva, elle, avance que plusieurs de ses amies ont eu des retards de règles après avoir été vaccinées : "maintenant ça me fait peur".

A partir de 12 ans et deux mois, pas avant

Impossible de savoir pour l'heure combien de temps durera cette obligation. Même si l'épidémie se calme en France, un projet de loi est en préparation pour prolonger au-delà du 15 novembre l'usage du pass. Le gouvernement veut "maintenir la possibilité" d'y recourir "jusqu'à l'été" 2022, a déclaré mercredi son[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles