Avec le confinement, France 4 et Lumni reprennent les cours à distance

Benjamin Ferrari
·Journaliste rédacteur au service Culture
·2 min de lecture
Sur France 4, les cours "Lumni" ont connu un franc succès lors des deux premiers confinements (Photo: Capture Twitter @France4tv)
Sur France 4, les cours "Lumni" ont connu un franc succès lors des deux premiers confinements (Photo: Capture Twitter @France4tv)

ÉDUCATION - France4 se mue une nouvelle fois en plateforme éducative. À partir de ce mardi 6 avril, la chaîne de télévision a annoncé sur Twitter qu’elle allait à nouveau proposer ses cours “Lumni”. Mis à l’antenne en mars 2020 pendant le premier confinement et reprogrammés lors du second, ces cours s’adressent à tous les niveaux et sont donnés par des professeurs de l’éducation nationale.

Cette initiative permet d’accompagner les élèves avec des émissions pédagogiques et ludiques. France4 poursuit donc sur cette voie et ajuste pour l’occasion sa grille des programmes.

Chaque classe a droit à son propre créneau. Le matin est réservé aux primaires, l’après-midi est lui réservé aux collégiens. Les lycéens ont eux un programme spécifique sur le site “Lumni” avec un renforcement des révisions pour ceux qui passent le bac en fin d’année.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Apprendre en se divertissant

Pour ces dernières, le site web joint l’utile à l’agréable. En effet, avec des émissions comme “Les astuces de Kamini” sur l’orthographe, “Les petits tutos du grand oral” - la nouvelle épreuve tant redoutée du bac - avec la comédienne Anna Fournier ou encore la websérie “Félix déLIRE” - qui débutera dans le courant du mois avril - sur les oeuvres et auteurs classiques et contemporains, l’objectif est que les élèves apprennent en se divertissant.

Pour rappel, les cours “Lumni” ont été créés conjointement par l’audiovisuel public français ainsi que les ministères de la Culture et de l’Éducation nationale en 2019. Ils ...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.