France 3 : Qu'est-ce que "Tempo", le projet brûlant que prépare France Télévisions ?

Bande-annonce du
Bande-annonce du "19/20 national" de France 3 présenté par Carole Gaessler - Delphine GHOSAROSSIAN

La présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, présentera ce vendredi 20 janvier ce projet qui chamboulera à la rentrée prochaine le quotidien des journalistes et des téléspectateurs de France Télévisions.

L'annonce avait fait l'effet d'une bombe au début de l'été 2022. Après 37 ans d'existence, les éditions nationales d'information de France 3, plus connues sous les appellations "12/13" et "19/20", seront supprimées de la grille de la chaîne publique à la rentrée prochaine. Celles-ci se substitueront à de nouvelles éditions d'information, renommées "ICI midi" et "ICI soir" - reprenant ainsi le nom de la bannière réunissant depuis 2022 l'offre numérique partagée par France Bleu et France 3 - et pilotées depuis les 24 antennes en région.

Ce projet, que la direction de France Télévisions a nommé "Tempo", sera présenté, ce vendredi 20 janvier lors d'un Comité social économique (CSE) central extraordinaire. Il suscite déjà a minima des questions, voire des inquiétudes dans les rangs de l'entreprise publique. À l'appel de quatre forces syndicales (Syndicat national des journalistes, CGT, CGC et l'Unsa), auxquelles la CFDT s'était finalement greffée, un mouvement de grève avait éclaté le lundi 12 septembre 2022 pour protester contre le projet.

À LIRE AUSSI : Disparition du "12/13" et du "19/20" sur France 3 : Grève à France Télévisions, risques de perturbation de l'antenne

Avant de s'y attarder dans des articles donnant la parole aux forces en présence, puremedias.com revient, ce jeudi dans les grandes lignes, sur ce tournant.

La suppression du "12/13" et du "19/20" actée

Déjà chamboulée en...

Lire la suite


À lire aussi

Netflix dégaine la suite très attendue d'une série culte des années 2000
Le Festival de Luchon lance une compétition de programmes de flux
Portée par les succès de "The Crown" et "Wednesday", Netflix voit son nombre d'abonnés décoller dans le monde