France 24 à Kaboul : "La question d'un gouvernement inclusif ne se pose même pas pour Yousuf Ahmadi"

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les Afghans attendent toujours la formation d'un nouveau gouvernement. "Il pourrait y avoir quelques hauts dignitaires, des membres de gouvernements précédents. On parle d'Abdullah Abdullah ou de Hamid Karzaï. Mais ce serait pour des postes très subalternes", souligne Cyril Payen, envoyé spécial à Kaboul.

Quant à la place des femmes, elle a été écartée par Qari Yousuf Ahmadi lors d'un entretien exclusif accordé à France 24. "Il ne tenait pas à répondre à une question qui ne se posait même pas".

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles