France 2 : lancement de la superproduction européenne «Le tour du monde en 80 jours»

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Jules Verne
    Romancier français

Cinq ans de travail pour huit épisodes. C'est une superproduction européenne que lance France 2 en diffusant lundi soir les trois premiers épisodes de la série Le tour du monde en 80 jours. Cette célèbre adaptation du roman de Jules Vern est née de l'alliance de plusieurs groupes et chaînes publiques : France Télévisions, l'allemande ZDF et l'italienne la Raï. Les épisodes suivent les aventures de trois héros : le gentleman britannique Fogg, incarné par l'acteur par David Tennant (Broadchurch, Dr Who), la journaliste Fix, incarnée par Leonie Benesch et le valet Passepartout, qui prend les traits de l'acteur français Ibrahim Koma.

>> Retrouvez les journaux des médias tous les matins à 9h10 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

"C'est Le tour du monde en 80 jours, c'est Jules Verne. Donc on sait que ça ne va pas passer inaperçu, que ça va passer dans le monde entier. Une chance comme ça, ça n'arrive pas tous les jours", se réjouit Ibrahim Koma au micro d'Europe 1. "Cela fait 20 ans que je fais ce métier et c'est la première fois que cela m'arrive. Donc je bosse d'arrache-pied, encore plus que d'habitude. J'ai regardé des séries pour travailler mon anglais et ma prononciation , j'ai beaucoup relu les scénarios et j'en recevais des nouvelles versions chaque semaine, j'ai travaillé tous les jours de 8h du matin à minuit."

Une version "beaucoup plus actuelle" et "ancrée dans la réalité"

Ne vous attendez pas à une adaptation calquée sur le roman de Jules Verne. C'e...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles