France 2 : une intervention à la virgule près

Libération.fr

Christine Angot a transmis à «Libération» le texte qu’elle avait préparé pour son face-à-face avec François Fillon.

«Bon, vous ne vous êtes pas retiré. Vous êtes là. Vous savez que, si vous êtes élu, on aura un président en qui une large partie de la population n’aura pas confiance ?

«Celui qui a une contravention se demandera pourquoi il doit aller absolument au tribunal de police.

«Si vous êtes élu. Parce que, en cas de Fillon-Le Pen, beaucoup s’abstiendront.

«Quand on a parlé de ces costumes, qu’un ami vous a offerts, vous avez dit "et alors !". Je comprends, tout le monde peut comprendre. Nous ne sommes pas dans une transparence à l’américaine, sous certains aspects, tant mieux. Mais pour que vous compreniez ce qui nous choque, je vais prendre un tout petit exemple…

«Personnel, mais chacun en a dans sa propre vie.

«Vous voyez ce bracelet, il m’a été offert il y a dix ans, par quelqu’un qui se disait mon amie, mais qui voulait obtenir quelque chose de moi. Me corrompre. Sur le moment je n’ai pas compris, j’ai accepté le bracelet, comme une imbécile. Et huit jours plus tard, elle me demande d’écrire sur son dernier livre, qui n’était pas très intéressant. J’ai refusé. Mais si j’avais accepté, j’aurais sûrement eu cinq ou six bracelets aujourd’hui à mon bras.

«Ce qui choque, c’est que vous vous soyez mis dans la situation, pour des costumes ou autre chose, d’avoir des services à rendre.

«Pareil pour la Revue des deux mondes, un ami, Ladreit de Lacharrière, offre à votre femme un salaire exorbitant, vu la pratique dans ce domaine. C’est choquant.

«La Revue des deux mondes, c’était tout un symbole. C’était un lieu à part, dédié à la littérature, l’idée qu’il y a des choses qui comptent plus que l’argent, des choses qu’on n’achète pas.

«A propos des histoires d’attaché parlementaire, vous dites c’est légal. Pourquoi les gens ont un sentiment d’injustice, alors ? Peut-être parce que ce n’est pas une question de légalité, mais une question de décence.

«Dans le métro (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

justice ordinaire «On n’arrive pas à vous regarder comme un être humain»
«Avec Fillon, on assiste à l’exhibition d’un orgueil»
Fillon attaque l’exécutif pour tenter de remobiliser son camp
Situation en Guyane, manifestation à Moscou et 60 ans du traité de Rome... L'essentiel de l'actu de ce week-end
Arthaud appelle à lutter contre ceux qui «tirent les ficelles»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages