France 2 bouleverse sa programmation dimanche 29 mars afin de s'adapter aux enfants

Compte tenu de la présence accrue du jeune public devant la télé le dimanche soir depuis la fermeture des écoles, France 2 a décidé de reporter à plus tard la diffusion des films Carbone et 36 Quai des Orfèvres peu adapté aux enfants. La chaîne du service public propose donc ce dimanche 29 mars à partir de 21h deux comédies de Jean-Marie Poiré : à 21h, le film Papy fait de la résistance avec Michel Galabru, Gérard Jugnot et Roland Giraud, suivi à 22h35 de Twist again à Moscou avec Christian Clavier, Philippe Noiret et Bernard Blier.

Des chamboulements en cascade

Un peu plus de 12 millions d'enfants de niveau maternelle, élémentaire, collège et lycées confondus sont chez eux en cette période de confinement, soit 18,5% de la population française. Face à cela, les chaînes doivent s'adapter, France Télévision en tête. Outre l'émission de ce mardi 24 mars, Ensemble avec nos soignants, France Télévision poursuit sa mission de service public et accompagne les citoyens dans ce combat. Le service public a également réussi a mettre en place depuis lundi 23 mars, une nouvelle grille pour France 4. La chaîne devient celle de "l'Ecole" de 9h00 à 16h00. France 5 (et France 4) propose depuis lundi 23 mars, un magazine spécifiquement créé dans ce contexte d'épidémie et de confinement : La Maison Lumni.

Educ'Arte, la plateforme d'Arte, complète Lumni. On la retrouve sur le net (gratuitement pendant cette période) en tapant educarte.arte.tv. Elle met à disposition plus de 13000 modules vidéo (beaucoup

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

Déprogrammations : qu'ont vraiment le droit de faire les chaînes ?
Validé : le premier épisode de la série de Franck Gastambide disponible gratuitement !
Ces conseils très utiles pour votre santé lorsque vous achetez vos légumes et votre pain (VIDEO)
Famille royale d'Angleterre : comment occupent-ils leurs journées pendant le confinement ?
Odile Schmitt : la voix française d'Eva Longoria est décédée, Pierre-Jean Chalençon "bouleversé"