France 2 : Le 13 h de Julian Bugier perturbé à cause des grèves

Capture écran - France 2

C'était un souhait du candidat Emmanuel Macron avant sa réélection à la présidentielle. Pour garantir un meilleur pouvoir d'achat aux Français, le chef de l'État a proposé qu'il supprimerait la redevance télé, qui coûte 138 euros en métropole et 88 euros outre-mer à ceux qui possèdent un téléviseur.
Une mesure estimée à 3 milliards d'euros, qu'il manquera dans la poche du service public - à savoir Radio France et France Télévisions - et que l’État a promis de compenser. Malheureusement, un tel aménagement n'est pas acceptable pour les salariés des deux groupes. Ce 28 juin, nombre d'antennes se sont alors mises en grève pour contester cette décision.
Les diverses émissions ont donc toutes plus ou moins subi des perturbations tout au long de cette journée. Si Télématin a été dans l’obligation de passer des rediffusions, d’autres, comme le journal de 13h, ont du s’adapter face à ces conditions particulières. Un fond vert qui se démarquait grandement, de légers problèmes de son, Julian Bugier a su tenir bon et à faire face aux divers incidents survenus durant sa présentation du journal de 13h.
Celui-ci a d’ailleurs tenu à assurer son soutien, tout comme l’équipe dans laquelle il travaille, à ce mouvement de grève. "L’équipe du 13 h est évidemment solidaire de ce mouvement", a t-il...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles