Publicité

France: à Paris, une cérémonie contre le «cancer universel» de l'antisémitisme

Quatre mois jour pour jour après l'attaque du Hamas contre Israël, qui a fait 1 160 morts dont 42 Français, une cérémonie présidée par Emmanuel Macron est organisée aux Invalides pour rendre hommage aux victimes françaises, ce mercredi 7 février. Dans son discours, le président de la République doit rappeler l'importance de la lutte contre l'antisémitisme.

L'antisémitisme est un « cancer universel ». Là où il s'épanouit, « toutes les formes de haine s'épanouissent ». C'est ce discours « clair », « plus que jamais nécessaire » selon l'Élysée, que va tenir Emmanuel Macron dans la cour des Invalides.

Les représentants de tous les cultes ont d'ailleurs été invités pour donner du sens à l'appel à la « fraternité » et à « l'apaisement », rapporte Valérie Gas, cheffe du service politique de RFI.

Cet hommage, très attendu, intervient tard, quatre mois après le massacre du 7-Octobre, et alors que l'absence du chef de l'État à la marche contre l'antisémitisme en novembre a été critiquée.

À lire aussiMarche contre l'antisémitisme en France: une image d'unité qui cache de profondes divisions politiques

La cérémonie s'annonce forte en émotion

Comme le veut en effet le protocole, des élus LFI seront là, en dépit des appels. Leur présence suscite aussi des réactions à l’Assemblée nationale. Malaise chez les alliés du parti ou indignation chez les députés d’autres bords, rapporte du palais Bourbon Raphaël Delvolvé.


Lire la suite sur RFI