France: à Marseille, colère contre la pollution causée par les bateaux de croisière

Les bateaux de croisière sont devenus un enfer pour certains habitants de Marseille. Ils exprimaient samedi leur ras-le-bol devant la mairie, dans le cadre d’une manifestation contre la pollution de l’air. Leur mot d’ordre : « respirer tue . Car, avec 550 escales prévues à Marseille cette année, la qualité de l’air est affectée par des bateaux de plus en plus gros.

Avec notre correspondant à Marseille, Yoram Melloul

Son portable à la main, Michelle Rauzier montre la photo du Wonder of the seas, le plus gros bateau du monde qu’elle a vu stationner dans le port depuis sa fenêtre: « Le voilà quand il arrive, il laisse une traînée dans toute la ville. Une fois qu’il est passé, c’est noir de chez noir. Ça me fait hurler parce que c’était un quartier sympa, on avait la mer au bout du jardin. Là, on a des bateaux qui sentent mauvais et l’on a des conteneurs partout, ce n’est plus possible. »

Les bateaux sont allumés 24 heures sur 24 et pour cette militante de l’association Cap au Nord, qui défend les habitants des quartiers Nord de la ville face aux conséquences du stationnement des bateaux, c'est devenu insupportable.

« Quand on a des temps un peu couverts, un peu chargés d’humidité, on est sous une cloche avec des taux records de particules fines et j’en passe. Et on est très largement en dépassement systématique des normes de l’OMS. »


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles