Françoise Hardy évoque sa "vie sentimentale assez douloureuse" avec Jacques Dutronc

·1 min de lecture

Avec lui, elle formait l'un des couples les plus emblématiques des années 1960. La chanteuse Françoise Hardy, invitée d'Icônes, samedi sur Europe 1, a évoqué comment son oeuvre a été le reflet d'une vie sentimentale tumultueuse, notamment avec son mari Jacques Dutronc, qui lui a inspiré de très nombreuses chansons.

"Mes meilleures chansons sont vraiment autobiographiques, elles partent du fond de ce que j'avais dans le cœur de douleur et de frustration." Invitée de l'émission Icônes, samedi sur Europe 1, la chanteuse François Hardy s'est confiée à Michel Denisot sur "le défaitisme" amoureux ressenti dans ses chansons. Un leitmotiv inspiré de son propre vécu. "Par chance pour mes chansons, j'ai eu une vie sentimentale assez douloureuse."

>> Retrouvez tous les entretiens de Michel Denisot tous les samedis à 8h45 sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici

"Il est le plus grand nombre de mes chansons"

"Le défaitisme, c'était que l'autre allait partir forcément, qu'il allait me quitter et trouver mieux", confesse François Hardy, qui admet avoir toujours eu cet état d'esprit. En particulier avec Jacques Dutronc, avec lequel elle formait l'un des couples les plus emblématiques des années 1960, et auquel elle est toujours mariée. Le nombre de chansons inspirées des sentiments qu'elle éprouvait pour lui ? "C'est impossible à compter, il y en a trop", répond-elle.

De "Message personnel", chanson pour laquelle elle a collaboré avec Michel Berger, à "Rendez-vous dans une autre vie", en passant par "Personne d'autre", si Françoise Hardy ne peut compter le nombre de cris d'amour lancés à Jacques Dutronc, une chose est sûre : "Il est le plus grand nombre de mes chansons."

"J'ai fait tout un album en espérant le rendre jaloux"

Pourtant, raconte-t-elle, "pendant très longtemps, il n'a jamai...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :