François Mitterrand : son stratagème pour retrouver sa fille Mazarine en secret

·1 min de lecture

Mazarine Pingeot est longtemps restée l'enfant de l'ombre. Fille cachée de François Mitterrand et de son grand amour l'historienne de l'art Anne Pingeot, Mazarine a vécu son enfance à l'abri des regards. Un secret de polichinelle que la presse a tacitement accepté de taire pendant des années, alors même que le président de la République était très présent au quotidien auprès de sa fille. Comme le rappelle le Monde, François Mitterrand déjeunait régulièrement avec sa fille au Dôme, un restaurant de fruits de mer du quartier de Montparnasse. Une brasserie "où l’on peut entrer par l’arrière et s’attabler loin des regards indiscrets", écrivent nos confrères. L'idéal pour quiconque veut s'assurer une entrée et une sortie discrètes.

C'est d'ailleurs à la sortie de l'un de ces déjeuners qu'a été prise la première photo du président avec sa fille naturelle en 1994. Non pas au Dôme cette fois mais au Divellec, une adresse prisée près des Invalides dans laquelle le père et la fille avaient leurs habitudes. Mazarine a alors 20 ans et vient d'être admise à l'École Normale Supérieure. C'est donc tout naturellement en compagnie de ses parents que la jeune femme célèbre l'évènement.

Mais ce jour-là, contrairement à l'habitude, Mazarine et son père sortent ensemble du restaurant, par la porte principale. Ils s'attardent, se parlent, font durer cet instant suspendu. Des photographes bien informés sont là, le président de la République laisse faire. Le 10 novembre 1994, le cliché est publié en (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Bernard Tapie méconnaissable : pourquoi sa voix a changé
Meghan Markle et Harry inquiets pour leurs finances, ils protègent leurs arrières
François Hollande veut sa revanche après le "hold up de Macron"
La ministre Sophie Cluzel et son mari émouvants pour l’anniversaire de leur « princesse »
Fabienne Carat « dans l’essentiel » : ses confidences après son divorce