François Hollande rend un étrange hommage à François Mitterrand

·1 min de lecture

Ce vendredi 8 janvier 2021 est un jour particulier puisqu’il s’agit des 25 ans de la mort de François Mitterrand. Pour l’occasion, un hommage lui est rendu à Jarnac, en Charente. Emmanuel Macron s’est rendu sur place en fin de matinée et plus précisément sur sa tombe, située au cimetière des Grands-maisons, avant de visiter la maison natale de l’ancien président de la République, qui est désormais un musée. La veille, François Hollande était l’invité de Yann Barthès sur le plateau de Quotidien.

Face à l’animateur télé de TMC, il a jugé bon de rappeler que "c’est François Mitterrand qui a fait les grandes lois pour l’audiovisuel, pour le financement des partis", mais aussi "la protection de la vie privée". Interrogé au sujet de ce qu’Emmanuel Macron a en commun avec le chef d’Etat qui a gouverné la France de 1981 à 1995, il ne s’est pas fait prier pour dire le fond de sa pensée, à savoir que la seule similitude avec son prédécesseur est simplement "d’être président". C’est loin d’être la première fois que François Hollande égratigne Emmanuel Macron à la télévision. Déjà en avril 2018, il assurait auprès de Yann Barthès que l’actuel dirigeant français était le président "des très riches". De quoi faire réagir l’assistance. François Hollande en avait profité pour donner les raisons qui le poussaient à le surnommer ainsi.

"Quand vous supprimez l’impôt sur la fortune pour ceux qui ont les capitaux, les patrimoines les plus importants (…) Ceux qui ont vraiment de la fortune, ceux qui (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDÉO - "Arrêtez ! On ne peut pas dire ça !" : Jean-Marc Morandini recadre un anti-vaccin
Fact-checking : Ségolène Royal, "fille de François Mitterrand" : d'où vient la rumeur ?
Flashback - François Mitterrand : cette 1ère rencontre "gênée" entre son épouse et Mazarine Pingeot
VIDÉO - Gabriel Attal met mal à l’aise Philippe Juvin : tension dans C à vous
Najat Vallaud-Belkacem heureuse de "reprendre un peu de vie privée" loin de la politique