François Hollande se prononce sans détour sur la Coupe du monde au Qatar : "Si j’étais chef de l’État…" (VIDÉO)

Capture d'écran / L'Équipe

C'est un débat qui devient de plus en plus récurrent : Faut-il ou non boycotter la Coupe du monde au Qatar ? C'est dans un climat particulièrement tendu que l'émirat organise l'un des plus grands événements sportifs du monde du 20 novembre au 18 décembre. Depuis 2010, année où le Qatar a été désigné pays hôte pour le Mondial 2022, le pays est au cœur de nombreuses polémiques. Entre autres, le Qatar est pointé du doigt pour son non-respect des droits de l'homme, son traitement de la communauté LGBT ou encore pour la maltraitance des travailleurs immigrés sur les chantiers. En février 2021, une enquête de The Guardian a révélé que près de 6500 ouvriers étrangers ont trouvé la mort en 10 ans sur les lieux de construction liés à la compétition.

Ce jeudi 22 septembre, lors du festival "Demain le Sport" organisé par L'Équipe, France Télévisions et Franceinfo, François Hollande a été interrogé sur cette épineuse question. Dans un premier temps, l'ancien président de la République a tenu à contextualiser les faits : "Pour un pays comme le Qatar, accueillir un grand événement comme la Coupe du monde était un objectif assigné depuis des années, pour lequel il a consacré beaucoup de moyen, à tous égards. En décembre 2010, l’attribution de la Coupe du monde au Qatar a été annoncée et à ce moment-là, ça n’a pas créé de polémique particulière. Ça n’a pas été considérée comme une décision rationnelle compte tenu du climat, au sens météo...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi