François Hollande ne croyait "pas en Emmanuel Macron" : ça cogne sur le président !

·1 min de lecture

François Hollande ne s’en cache pas : l’élection de son successeur Emmanuel Macron à la présidence de la République n’est certainement pas son plus beau souvenir de l’année 2017. Alors que l’ex-chef de l’État était invité sur le plateau de l’émission L’Équipe du soir, ce lundi 15 mars, un internaute s’est amusé à lui poser une question piquante. “En 2017, qu’est-ce qui vous a le plus touché, la victoire d’Emmanuel Macron ou la Remontada ?”, a-t-il demandé, en référence à la victoire du FC Barcelone face au Paris Saint-Germain 6-1 en Ligue des champions. L’ancien locataire de l’Élysée, qui ne manque jamais une occasion d’égratigner son ancien ministre de l’Économie, s’est alors permis de faire une touche d’humour.

À l’époque de cette remontée au score lors de ce match de football, François Hollande exerçait les plus hautes fonctions du pouvoir exécutif de la République, comme il l’a d’abord rappelé devant les caméras de la chaîne sportive. “Je m’en souviens, c’était dans un dîner officiel et on me donnait les résultats au fur et à mesure et je n’arrivais pas à y croire”, s’est-il remémoré, sourire aux lèvres. Avant d’envoyer une pique à l’actuel chef de l’État : “Pas davantage en Emmanuel Macron.” Quelques jours plus tôt, à l’occasion d’une interview accordée à Samuel Étienne sur la plateforme Twitch, François Hollande n’avait non plus oublié de le railler. Après avoir fait mine d’avoir oublié qu’Emmanuel Macron était l’un de ses ministres durant son quinquennat, le socialiste avait (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Céline Dion : son danseur chouchou Pepe Munoz sur un siège éjectable ?
VIDÉO - "Macron qui parle de guerre..." : Nicolas Marié épuisé par "ce stress général"
VIDÉO - "Vous trouvez ça normal depuis un an ?" : colère de Pascal Praud sur un confinement en Île-de-France
Meghan Markle accusée de harcèlement : où en est l'enquête ?
VIDÉO - "On a pas parlé des Rohingyas..." : Thierry Lhermitte atomise les César 2021 trop engagés