François Hollande met en garde contre "le risque majeur de l'extrême droite" à l'Elysée et appelle à voter Macron

franceinfo

A huit jours du second tour de l'

élection présidentielle entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, François Hollande met en garde contre le parti frontiste. "Il faut écarter un risque majeur qui serait la présence de l'extrême droite à la présidence de la République" française, a expliqué le président français à l'issue d'un sommet européen consacré au Brexit, à Bruxelles, samedi 29 avril.

Reprochant au parti de Marine Le Pen de "masquer son projet de sortir" de la zone euro et de l'Union européenne pour ne pas "faire peur", il a appelé les électeurs à "ne pas se laisser abuser".

Le vote Macron, "le bulletin qui empêche l'extrême droite"

Le président a appelé ceux "qui ne veulent pas de madame Le Pen à prendre le bulletin [Emmanuel] Macron" lors du second tour de la présidentielle française. "Cela ne devrait pas être un sujet de discussion pour les forces républicaines : le 7 mai, on prend le bulletin Macron et on considère que c'est le bulletin qui empêche l'extrême droite", a affirmé le président français, appelant à voter pour son ancien ministre de l'Economie.

Il s'est aussi dit "convaincu qu'Emmanuel Macron sera un bon partenaire pour l'Allemagne parce qu'il défendra les intérêts" à la fois de la France et de l'Europe, à l'issue d'un sommet européen à Bruxelles consacré au Brexit.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Présidentielle : Emmanuel Macron est-il le candidat des riches ?
"On se retrouve dans un vide sidéral" : cinq anciens candidats à la présidentielle racontent les jours qui suivent la défaite
"Ah non merci, ici c'est Le Pen" : quand des militants d'En marche ! tentent de convaincre l’électorat FN
"13h15 le dimanche". La dernière marche (avant l’Elysée)
François Hollande : dernier sommet européen pour le chef de l'État

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages