François Hollande : « La laïcité n’est pas contre les musulmans »

Source AFP
·1 min de lecture
« Je dis aux jeunes : quelle chance vous avez de vivre en France !. Vous pouvez croire ou ne pas croire », a déclaré François Hollande (illustration).
« Je dis aux jeunes : quelle chance vous avez de vivre en France !. Vous pouvez croire ou ne pas croire », a déclaré François Hollande (illustration).

L'ancien président de la République François Hollande a affirmé que la laïcité n'était « pas contre les musulmans » mais au contraire permettait « la liberté de culte » de toutes les religions, dimanche 7 février sur Radio J.

« La laïcité n'est pas contre les musulmans, pas plus qu'elle n'est contre les catholiques ou contre les juifs », a affirmé François Hollande. Au contraire, elle permet « la liberté de culte et la liberté de conscience », « elle assure la neutralité de l'État et fait qu'aucune religion ne vienne interférer dans les lieux où elle n'a pas sa place », a-t-il expliqué.

À LIRE AUSSIIsmaël Saidi : « La laïcité est le plus beau cadeau que la France ait fait à l'humanité »

« Favoriser la concorde nationale »

« Je dis aux jeunes : quelle chance vous avez de vivre en France ! Vous pouvez croire ou ne pas croire. Il n'y a pas de religion d'État. Dans beaucoup de pays, y compris démocratiques, il y a des religions d'État », a-t-il ajouté.

Interrogé sur les déclarations de Jean-Luc Mélenchon, leader de La France Insoumise, qui a accusé le gouvernement de « stigmatiser » les musulmans avec son projet de loi contre le séparatisme, l'ex-chef de l'État a répondu : « Prétendre qu'un texte de loi puisse être regardé comme un texte contre les musulmans, ce n'est pas favoriser la concorde nationale. »

À LIRE AUSSILes députés LR dégainent leur plan pour lutter contre l'islam radical

L'Assemblée nationale, qui examine le projet de loi « confortant le respect des p [...] Lire la suite