François Hollande pas franchement enthousiaste de retrouver Emmanuel Macron le 8 mai

Habituellement, près de 4 000 personnes sont invitées Place de l’Étoile, à Paris, pour commémorer le 8 mai 1945. Mais, cette année, elles ne sont qu’une vingtaine à être conviées. Parmi elles, deux anciens présidents : Nicolas Sarkozy et François Hollande. Si le premier entretien de bons rapports avec Emmanuel Macron, qu’il aurait eu au téléphone à quatre reprises depuis le début du confinement, selon Le Parisien, ce ne serait pas le cas du second.

Pourtant, sans François Hollande qui l’a propulsé au rang de ministre de l’Économie en 2016, Emmanuel Macron n’aurait peut-être jamais réussi à attraper les clés de l’Élysée. Mais la trahison de son ancien poulain, qui s’est émancipé du mentor pour créer son propre mouvement politique et se présenter à l’élection présidentielle a visiblement laissé comme un froid entre les deux hommes. « Ils ne se sont pas parlé de tout le confinement », révèle ce jeudi 7 mai dans Le Parisien un membre du cabinet de François Hollande.

Le journal précise que l’ancien président l’avait contacté « quand il s'était agi de décider la mise en place du confinement, mais depuis, plus rien ». Un silence radio qui s’était terminé le 4 avril dernier. Emmanuel Macron lui avait envoyé un SMS de condoléances après la mort de son père, George Hollande. Une touchante petite attention mais qui ne suffit pas à réchauffer l’atmosphère entre les deux hommes. Le 8 mai 2018, François Hollande avait fait parler en n’assistant pas à la cérémonie. Deux ans après, les circonstances

Retrouvez cet article sur GALA

Laeticia Hallyday en pleine chorégraphie avec Joy : Mickey Rourke adore !
VIDÉO - 8 mai : Emmanuel Macron se retient de serrer la main à Nicolas Sarkozy et François Hollande
Édouard Philippe : pourquoi il a failli laisser l'Île-de-France confinée
Florence Foresti : qui est le père de sa fille Toni ?
PHOTOS - Comment réussir ma coloration à la maison ?