François Hollande et Emmanuel Macron : leur échange étonnant sous l’œil curieux de Nicolas Sarkozy

·1 min de lecture

Des images rares. Ce mercredi 11 novembre, malgré la crise sanitaire, Emmanuel Macron présidait les commémorations de la signature de l'armistice mettant fin à la guerre 14-18. Sur des images retransmis par BFMTV, on peut voir le chef d’Etat être questionné par François Hollande, sous l’oeil très intrigué de Nicolas Sarkozy, fraîchement rabiboché avec François Fillon. Sous l’arc de Triomphe, à Paris, le prédécesseur d’Emmanuel Macron lui demande alors : "Ça va, c'est pas trop dur en ce moment ?"

Une interrogation à laquelle Emmanuel Macron ne semble pas s’attendre. Le président lui répond alors de manière laconique, tout en le remerciant d’être présent. Jérémy Brossard, le rédacteur en chef du service politique de BFMTV, décrypte cet échange surprenant en raison des rapports compliqués entretenus par les deux hommes : "On sait qu’ils étaient très proches, que c’est l’ancien président François Hollande qui l’a fait venir à ses côtés d’abord comme conseiller à l’Elysée puis ministre de l’Économie, qu’il y a une relation entre les deux qui s’est terminée avec une impossibilité pour François Hollande de se présenter à l'élection présidentielle", rappelle-t-il.

"Il y a sans doute à la fois une forme d’empathie, il se met à la place du président. Il sait les responsabilités que cela représente (…) et puis sans doute aussi , ne forme peut être d’ironie, en tout cas une petite revanche personnelle sur celui qui a pris sa place". Quelques jours plus tôt, François Hollande - jamais enthousiaste (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Meghan Markle et Harry : toutes les fois où ils ont défié Elizabeth II
Grace Kelly : ce fiancé qu’elle a brutalement quitté pour épouser Rainier de Monaco
Jill Biden attentive à sa ligne : cet autre point commun qu’elle a avec Brigitte Macron
Joe Biden : qui est Hallie Biden, la veuve "scandaleuse" de son fils Beau ?
Meghan Markle "manipulatrice" et "jalouse de Kate"... Quand ses proches l'épinglaient