François Hollande bientôt grand-père : sa fille Flora enceinte de son premier enfant

·1 min de lecture

François Hollande va remettre un peu le nez dans les couches et les biberons. Si Julie Gayet n’est pas enceinte, c’est sa fille Flora qui attend son premier enfant à 28 ans. Dans son numéro publié ce mercredi 10 février, Ici Paris dévoile un cliché de la jeune femme entourée d’amies et de sa sœur Clémence lui caressant son ventre de future maman. Aucune information n’a en revanche été communiquée concernant la date de terme, le sexe du futur bébé ou un éventuel prénom. De même pour l’identité du futur papa gardée bien au chaud avec bébé. Ce prochain bonheur fera donc de Ségolène Royal et François Hollande des grands-parents encore une fois. Nul doute que les deux politiques se réjouissent d’avance de la formidable année 2021 qui se profile de leur côté.

Au cours du mois de janvier, leur fils Thomas Hollande, époux de la journaliste Emilie Broussouloux, devenait papa pour la seconde fois avec la naissance de Noé. Ce qui faisait de sa fille Jeanne une grande sœur. Un cousin ou une cousine devrait donc dans les prochains mois rejoindre la petite tribu.

C’est en juillet 1992 que Ségolène Royal et François Hollande présentent leur petite Flora aux yeux du monde. Cette dernière baigne dans la politique mais ne s’oriente pas pour autant vers un métier dans le domaine. Etudiante en psychologie, elle épaulera toutefois sa maman de toutes ses forces lors de la campagne de sa maman pour la primaire : « J’ai été la plus impliquée de la fratrie dans la campagne des primaires de ma mère. Je (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Affaire conclue : Julien Cohen poussé à bout par un vendeur, il le remet à sa place
Catherine Davydzenka (Ici tout commence) : sa mise en garde à certains de ses abonnés Instagram
Elizabeth II : ce bouleversant souvenir que ravive la naissance de son arrière-petit-fils
Lupin : le personnage d’Omar Sy pourrait bientôt affronter Sherlock Holmes
Hélène Darroze (Top Chef) : le petit surnom que lui donnent ses équipes dans son dos