François-Henri Pinault : salma Hayek était au courant de l'histoire

François-Henri Pinault brise le silence. Dans une semaine, un juge new-yorkais doit s'intéresser au litige qui oppose la patron du groupe Pinault Printemps Redoute à Linda Evangelista au sujet de l'enfant qu'ils ont eu ensemble en 2006. L'ancien mannequin réclame 50000 dollars par mois de pension alimentaire, somme jugée exorbitante par l'homme d'affaires qui souhaite donner sa version des faits.

Et c'est au magazine Elle qu'il a choisi de réserver ses déclarations. «Mon fils s'appelle Augustin Evangelista Pinault (...) Je l'ai reconnu dès 2007» affirme-t-il et précise «à chaque occasion possible, je le fais participer à ma vie de famille aux Etats-Unis ou en France, notamment avec sa soeur Valentina, née en septembre 2007. Il est totalement intégré à ma famille».

Pour rappel, Valentina est la fille que François-Henri Pinault a eue avec sa femme Salma Hayek, épousée en 2009. L'actrice mexicaine était parfaitement au courant dès le début de leur histoire de l'existence du fils que son mari a eu avec Linda Evangelista. Selon un proche cité dans Elle, «Salma et Linda font jouer les enfants ensemble à Central Park et Salma est même venue à l'anniversaire d'Augustin chez Linda».

On ne sait pas si les deux jeunes femmes parlent layette ou gros sous, mais l'affaire doit souvent revenir dans les conversations. François-Henri Pinault explique que dès qu'il a reconnu l'enfant, il a proposé à Linda Evangelista de participer au financement de son éducation, de la même manière qu'il donne de l'argent pour ses deux enfants nés d'un premier mariage. Le top model n'aurait pas répondu à l'époque et a réclamé cinq plus tard 50000 dollars. Et si elle avait attendu dix ans?

Jean-Christian Hay

Vendredi 9 septembre 2011Suivez l'actu Gala sur

Twitter et

Facebook

Retrouvez cet article sur gala.fr

François-Henri Pinault : salma Hayek était au courant de l'histoire

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.