François Fillon : les défections s'accumulent dans son camp

France 3

François Fillon s'accroche au terrain alors que son équipe de campagne se réduit chaque jour un peu plus. À Paris et partout en France, des élus le lâchent.

En déplacement dans le Gard, le candidat Fillon encaisse. François Fillon trace son sillon, comme il dit, mais dans l'après-midi ce jeudi 2 mars, dans le centre-ville de Nîmes (Gard), il est accueilli aux cris de "Voyou !" et "Voleur !".

Un concert de casseroles

Nouveau coup dur, des proches d'Alain Juppé le lâchent. C'est le cas de Benoist Apparu qui annonce via son communiqué ne plus le soutenir et se retirer de sa campagne. En pleine tempête, il leur répond qu'il n'a pas besoin d'eux. "Ce sont les Français qui se prononceront", assure François Fillon. Impossible pour lui de faire taire le concert de casseroles. Ce soir, ils sont une centaine à l'attendre devant la salle où il doit faire son meeting.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Présidentielle : sept Français sur dix pensent que François Fillon a tort de maintenir sa candidature, selon un sondage Odoxa pour franceinfo
Comment François Fillon compte mobiliser son électorat dimanche au Trocadéro
RECIT. Présidentielle : comment François Fillon a été lâché par sa famille politique en vingt-quatre heures
Présidentielle : pour sept Français sur dix, François Fillon a tort de maintenir sa candidature
Pourquoi ce maire rural a parrainé Macron (après Schivardi en 2007 et Dupont-Aignan en 2012)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages