François Fillon condamné à un an de prison ferme : retour sur l'affaire des emplois fictifs

Une nouvelle condamnation, mais plus légère qu'en première instance : l'ex-Premier ministre François Fillon s'est vu infliger lundi 9 mai à Paris quatre ans de prison dont un an ferme dans l'affaire des emplois fictifs de son épouse Penelope.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles