François Fillon attaqué : cette incroyable machination dont il a été victime

Ancien Premier-ministre de Nicolas Sarkozy, parvenu à l'emporter face à Alain Juppé et Jean-François Copé lors des primaires des Républicains, François Fillon imaginait pouvoir rivaliser avec Emmanuel Macron lors de l'élection présidentielle de 2017. Un vaste scandale lui a finalement coupé l'herbe sous le pied, précipitant sa dégringolade politique et détériorant son image auprès des électeurs. L'une des facettes de ce scandale avait été surnommée l'affaire des costumes. Un nom qui faisait référence aux trois costumes Arnys d'une valeur de 13.000 euros offerts au candidat Fillon par l'avocat Robert Bourgi, ce donateur qui, des mois plus tard, avait avoué être à l'origine de certaines fuites concernant la campagne du candidat de droite. Une affaire palpitante à laquelle les journalistes du Monde Gérard Davet et Fabrice Lhomme viennent de dédier un livre intitulé Apocalypse Now (éd. Fayard).

Venus promouvoir leur ouvrage ce 15 janvier sur l'antenne de RTL, les deux journalistes d'investigation décrivent comment Robert Bourgi aurait sciemment décidé de couler François Fillon et sa campagne pour venger à la fois son amour propre et son ami Nicolas Sarkozy, alors en froid avec l'ex-Premier ministre. Selon Davet et Lhomme, l'homme d'affaires, très proche de l'ex-président de la République, n'aurait "pas supporté que François Fillon, qu'il appréciait au début, ne le calcule pas et tienne des propos aussi durs contre Sarkozy." Il aurait alors établi un plan pour se débarrasser de François

Retrouvez cet article sur GALA

Jacques Chirac : cette obsession qu'il avait le jour du mariage de Claude et Frédéric Salat-Baroux
Pierre-Jean Chalençon : cette mèche de cheveux pour laquelle il s’est endetté à 18 ans
Meghan Markle et Harry en train de "se vendre" auprès d'un célèbre réalisateur : cette scène qui en dit long
Daphné Roulier victime de harcèlement sexuel à Canal+ : "J’ai toujours su me défendre"
Le prince William et Harry fâchés : pourquoi leur père Charles n'a pas su contrôler la situation