François Fillon et Alain Juppé, Baupin relaxé, affaire Troadec... L'essentiel de l'actu de ce lundi

Libération.fr
Alain Juppé lundi matin à Bordeaux.

Vous n'avez rien suivi de l'actu ? On fait le point.

Muslim ban. Le président américain Donald Trump a signé une version modifiée de son décret migratoire bloqué en justice, afin d’empêcher les ressortissants de certains pays d’entrer aux Etats-Unis. Six des sept pays initialement visés sont à nouveau sur la liste (Iran, Libye, Somalie, Soudan, Syrie, Yémen), l’Irak étant exempté. Les détenteurs de cartes vertes et de visas sont explicitement protégés et pourront continuer à se rendre aux Etats-Unis, a assuré le gouvernement américain.

Troadec. Le parquet de Nantes a requis la mise en examen du beau-frère de Pascal Troadec, Hubert Caouissin, pour les «assassinats» des quatre membres de la famille d’Orvault, ainsi que son placement en détention provisoire.  Il va également demander la mise en examen de la sœur de Pascal Troadec pour «modification de l’état des lieux d’un crime et recel de cadavres». «Les éléments nouveaux sont une clarification sur la cause de ce drame. C’est l’existence d’un conflit assez ancien, qui s’est cristallisé avec une profonde rancœur entre M. Caouissin et Pascal Troadec», a expliqué le procureur. 

Baupin. L’enquête ouverte en mai 2016 après les révélations d’accusations d’agressions sexuelles et de harcèlement sexuel visant le député écologiste Denis Baupin, a été classée sans suite pour prescription même si certains faits étaient «susceptibles d’être qualifiés pénalement», a annoncé le procureur de Paris. Soulignons que classement pour prescription ne signifie pas que le député a été innocenté. 

Fillon. Décidément, ça commence à être dur à suivre ces histoires de qui-lâche-qui chez les Républicains. Alors qu’en début d’après-midi, des sarkozystes annonçaient à l’AFP avoir demandé à François Fillon de se trouver un successeur, après une réunion avec Nicolas Sarkozy, d’autres expliquent maintenant qu’en fait… non, laissant apparaître de profonds désaccords. 

La déclaration de non-candidature d’Alain Juppé n’a en tout cas pas fait (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Présidentielle: Christian Troadec se retire de la course
Présidentielle: à J-48 du premier tour
Affaire Baupin: «aucun parti ne pourra plus ignorer» le harcèlement sexuel
Patrick Stefanini reconnaît-il le caractère fictif de l'emploi de Penelope Fillon ?
Fillon «pas autiste» : «Il faut enlever cet élément de langage de notre vocabulaire»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages