François Berléand : le gros mensonge de son père qui lui a collé la honte à l’école

À 67 ans, François Berléand, l’un des plus grands acteurs français de sa génération, n’est pas près de raccrocher le tablier. Il donnera d’ailleurs la réplique à François-Xavier Demaison dès le 25 février prochain dans Par le bout du nez, pièce de théâtre dans laquelle il interprète un psychiatre. Ce métier, le compagnon d’Alexia Stresi le connaît bien. Pas pour l’avoir exercé mais pour en avoir été très bon client. L’enfance de François Berléand n’a pas été très joyeuse. En 2006, il en fait d’ailleurs part dans Le fils de l’Homme invisible aux éditions Stock. Un ouvrage dans lequel l’acteur de la saga Le Transporteur révèle les lourdes conséquences qu’une très mauvaise blague de son père a eue sur sa vie de jeune garçon.

Tout nu à l’école

Invité d’Europe 1 ce mercredi 12 février pour faire la promotion de la pièce de théâtre qu’il s’apprête à jouer, François Berléand en a dit plus sur les soucis qu’il a rencontrés plus jeune et qui lui ont valu de nombreuses séances chez des pédopsychiatres. L’élément déclencheur ? Un mensonge de son père qui, à l’époque, lui faisait croire dur comme fer qu’il était le fils de l’Homme Invisible. À 11 ans, le papa d’Adèle, Lucie, Fanny et Martin a l’imagination débordante et la naïveté de son âge. Si son père lui délivre ce secret, c’est qu’il a raison. Un matin, pensant donc que personne ne le remarquerait, il se rend complètement nu à l’école. L’événement lui vaut évidemment plusieurs consultations chez un pédopsychiatre que François Berléand

Retrouvez cet article sur Voici

Cette semaine Voici est à 1 euro : ne manquez pas les vacances de ce couple star
Meghan Markle demande à Harry de se mettre au régime et de changer de look !
VIDEO Sandrine Quétier : comment elle a géré le tournage d’une scène très intime
Patrick Chesnais, pas remis de la mort de son fils : comment cela affecte sa relation avec son cadet
Tout le monde veut prendre sa place : constamment critiquée, Sandrine est à bout