François Berléand : Un acteur sans le sou

Bravo à François Berléand qui ose la transparence ! Quand l’argent devient un sujet tabou, c’est là que tous les fantasmes sont permis. Et fantasmer ne fait pas avancer les choses.

Nous étions loin d’imaginer que l’Affaire Depardieu (pour la nommer ainsi) deviendrait un tsunami médiatique. Récapitulatif :

Gérard Depardieu a déclaré qu’il allait quitter la France pour la Belgique, le Premier Ministre l’a traité de minable, Gérard Depardieu a écrit au Premier Ministre, Philippe Torreton a écrit à Gérard Depardieu (qui entre temps a reçu un passeport russe), Gad Elmaleh et Arthur ont taclé Philippe Torreton, Gérard Depardieu a écrit aux Russes, Brigitte Bardot a défendu Gérard Depardieu qui s’est fait ensuite démonté le portrait par Macha Méril et vanné par Grand Corps Malade, Vincent Maraval s’est attaqué aux grands acteurs et a tapé sur le cinéma français qui, aujourd’hui lui répond (pfff, on est essoufflé)... en quelque sorte.

François Berléand, acteur qu’on ne présente plus, réagit aujourd’hui aux propos de Vincent Maraval qui a récemment sous-entendu (voire affirmé) que les acteurs étaient trop payés.

L’acteur dévoile ainsi ses salaires et explique que ces derniers, tout comme ceux de ses collègues, dépendent d’un tout et qu’en clair, les acteurs ne sont aucunement « responsables » de ce qu’ils gagnent. Qu’il existe une cote ainsi qu’un système dont il essaie de faire comprendre le fonctionnement.

« Certains acteurs sont trop payés, mais 99 % sont très peu payés. Il faut dire très clairement que ce ne sont pas les acteurs qui décident de leurs salaires, mais bien les producteurs, qui d'ailleurs sont également très bien payés ! Mettons qu'un producteur veuille engager un acteur bankable, il va le payer très cher. S'il souhaite avoir Daniel Auteuil pour son film, par exemple, il va voir avec son agent Ils discutent, et ce dernier va lui dire : Auteuil, c'est tant. En revanche, si l'acteur veut absolument faire le film, il peut baisser ses prétentions (...)

Lire la suite sur voici.fr


Berléand et Berling mettent un coup de pression à Hollande
François Berléand choqué par l’accent d’Eva Joly
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.