Publicité

François Bayrou et Emmanuel Macron : "Je t’aime, moi non plus"

L’allié historique d’Emmanuel Macron, François Bayrou, a fait vaciller la majorité présidentielle mercredi soir en annonçant son refus d’entrer au gouvernement en raison d’un désaccord de fond "sur la politique à suivre". France 24 revient sur l’histoire mouvementée de leur relation politique.

François Bayrou n’est pas content et il le fait savoir. Un épisode de plus dans la relation, faite de hauts et de bas, qu’il entretient depuis sept ans avec Emmanuel Macron. "Sans accord profond sur la politique à suivre, je ne pouvais pas accepter d'entrer au gouvernement", a-t-il fait savoir, dans la soirée du mercredi 7 février, à l’AFP, avant d’ajouter jeudi matin sur franceinfo une salve de critiques sur la "dérive" vers une "technocratie gestionnaire" de l’exécutif, selon lui très éloignée de la promesse de 2017 de "gouverner autrement".

"Nous sommes membre à part entière de la majorité", a toutefois déclaré l'allié historique du président de la République, conscient qu’une bonne partie des cadres du MoDem souhaitent poursuivre l’aventure, en particulier les membres du gouvernement.

Ces déclarations sont en tout cas venues perturber le remaniement. Alors que l’ajout d’une quinzaine de ministres délégués et secrétaires d’État était attendu, il pourrait finalement être de plus grande ampleur. Avec ou sans le MoDem ? Impossible à dire à l’heure actuelle, même si la relation qui unit François Bayrou et Emmanuel Macron en a déjà vu d’autres.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Le parquet annonce faire appel de la relaxe de François Bayrou
François Bayrou relaxé "au bénéfice du doute" dans l'affaire des assistants parlementaires européens
Le projet de loi immigration n'est "pas adapté au 49.3", estime François Bayrou