François Baroin : sa peur bleue depuis la mort dramatique de son père

Une phobie aux racines profondes. François Baroin, homme de droite aux commandes de l'association des Maires de France, a une peur bleue de l'avion. Pour le potentiel candidat à la présidentielle en 2022, cette appréhension des voyages aériens date du 5 février 1987, et d'un drame familial. À l'âge de 22 ans, un an après le décès de sa sœur dans un accident de voiture, il a perdu son père, l'homme politique Michel Baroin, mort dans un accident d'avion au Cameroun.

Cet épisode sombre de sa vie a été déterré dans un portrait que lui consacre Le Monde ce dimanche 8 décembre. Dans l'article intitulé "Il est à la croisée des chemins" : François Baroin, l’éternel présidentiable, un passage de sa biographie François Baroin, le faux discret (2012, éditions JC Lattès) est cité. "On était une famille. On était quatre et puis, pratiquement du jour au lendemain, on s’est retrouvés à deux. (...) Quand je monte dans un avion, lâche-t-il, j’ai l’impression d’entrer dans un cercueil", confie-t-il dans le livre d'Anne Fulda.

Un ami de son père, qu'il avait rencontré sur les bancs de Sciences Po, prend alors François Baroin sous son aile : Jacques Chirac. En 1995 alors qu'il n'a que 29 ans, ce dernier le nomme porte-parole de son gouvernement. Quelques semaines après le décès de ce dernier, il a confié sur France 5 : "Je ne lui dois pas que ma carrière politique, qui n'est qu'une étape professionnelle. Je lui dois d'avoir eu confiance en moi, (...) un regard bienveillant sur le monde qui nous entoure,

Retrouvez cet article sur GALA

Le secret de Melania Trump : "Elle se fiche de ce que l'on pense d'elle"
Cette actrice de Premiers baisers a totalement changé d'univers
"Lui, je l’adore" : cet ancien Premier ministre est le préféré de Line Renaud
Quand un membre du gouvernement se lâchait sur Emmanuel Macron : ça fait mauvais genre !
Brigitte Macron : cet accueil chaleureux qu’elle a reçu lors d’une récente visite à Amiens