La Française des jeux fait toujours recette, et de plus en plus

Libération.fr
Les 72 971 665 euros de la cagnotte Euromillions constituent un gain record en France en 2014.

Le premier opérateur français de jeux d'argent a publié jeudi ses résultats et mis en valeur ses retombées bénéfiques pour les finances de l'Etat, le sport amateur et en termes d'emplois. Une situation qui contraste avec celle de la filière hippique qui s'inquiète de la baisse de la désaffection des joueurs au profit des paris sportifs. Analyse.

La cash machine du budget de la République va toujours aussi bien, merci pour elle. La Française des jeux (FDJ) pèse à elle seule pour la moitié du secteur des jeux d’argent en France avec un produit brut des jeux (la différence entre les mises des joueurs et les sommes qui leur sont reversées) de 4,7 milliards d’euros (+2,8% l’an dernier). Elle a publié jeudi matin des résultats 2016 en hausse.

Alors que le chiffre d’affaires, déjà publié fin janvier, a atteint un nouveau record à 14,3 milliards d’euros l’an dernier, tous les clignotants semblent au vert pour cette vache à lait toujours détenue à 72% par l’Etat. «C’est une année conforme à nos attentes, s’est félicité Stéphane Pallez, la PDG de la FDJ. Nous avons stabilisé notre base de 26 millions de clients en générant de la croissance, tout en menant une transformation profonde, a-t-elle poursuivi. Notre progression dans le numérique est en phase avec nos objectifs et les investissements dans ces nouvelles formes de jeu ont permis de dégager un résultat de 176 millions d’euros, en hausse de 11%.» L’objectif fixé par la FDJ est d’atteindre les 20% de «mises numérisées» à l’horizon 2020. Un objectif «parfaitement atteignable» au vu des performances de l’année écoulée selon Stéphane Pallez : en 2016, ces mises en ligne ont atteint 6% du total, en hausse de 65%.

Paris sportifs et Euro de football

Outre ces nouveaux jeux dématérialisés – ou d’anciens adaptés en version numérique –, la FDJ a pu compter l’an dernier sur la forte progression des paris sportifs boostés par la tenue de l’Euro de football dans l’Hexagone et le beau parcours de l’équipe de France. Pour (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Barrages: la France veut prolonger plusieurs concessions
Bruxelles, choix nécessaire, selon la patronne du Lloyd’s of London
Fin de la trêve hivernale et reprise des expulsions pour des milliers de familles
Les retraités interpellent les candidats sur «la baisse de leur pouvoir d’achat»
Référendum sur un accord temps de travail chez RTE: le non l’emporte

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages