"Les Français veulent une opposition qui défende leurs intérêts": pour son retour, Le Pen cible Mélenchon

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Marine Le Pen sur TF1 le 10 mai 2022 - TF1
Marine Le Pen sur TF1 le 10 mai 2022 - TF1

Se lancer pour la prochaine échéance. Alors que Marine Le Pen était restée discrète depuis son échec à la présidentielle face au président sortant, où elle a réuni 41,5% des voix au second tour, elle a fait sa rentrée médiatique mardi soir.

L'ancienne candidate à la présidentielle a considéré sur TF1 qu'Emmanuel Macron obtiendrait une majorité aux législatives des 12 et 19 juin.

Se disputer la première place d'opposant

Les Français "ont déjà un peu choisi en me mettant au second tour", a-t-elle fait valoir, jugeant qu'ils ne souhaitant pas "de cette opposition" incarnée par la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes), conduite par Jean-Luc Mélenchon.

"Ils veulent une opposition qui défende leurs intérêts" et non pas qui "va défendre le burkini à la piscine", "régulariser les clandestins", "augmenter les impôts" ou "désarmer la police", a encore lancé Marine Le Pen.

Marine Le Pen et le chef de file des Insoumis, troisième de la présidentielle, se disputent désormais la place de premier opposant à Emmanuel Macron.

876450610001_6305764652112

Une projection de l'institut Opinionway publiée accorde entre 135 et 165 sièges à la Nupes, et entre 20 et 40 au RN, la majorité présidentielle obtenant entre 310 et 350 sièges.

Remotiver les troupes

La députée du Pas-de-Calais se représente elle-même à Hénin-Beaumont, où elle a ciblé dimanche Jean-Luc Mélenchon, qualifié de "fou du roi", pour avoir, selon elle, favorisé la réélection du président sortant.
Il s'agit aussi pour Marine Le Pen, qui vient d'essuyer son troisième échec à la présidentielle, de remotiver ses troupes. Le RN entend faire, comme à la présidentielle, campagne sur le pouvoir d'achat et compte bien former un groupe à l'Assemblée, ce qui est possible à partir de 15 députés, malgré un mode de scrutin - majoritaire - défavorable au parti d'extrême droite.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles